02.99.09.82.82 Espace client

Designed by

Interview des négociateurs de l’étude, Mariama CHENEDE & Anthony GUERANDEL

Interview des négociateurs de l’étude

Interviewer - Le métier de négociateur immobilier fait rêver. Mais dans le notariat, en quoi consiste-t-il ?

MC et AG :
Notre mission « générale » est d’estimer et de vendre les biens confiés par des propriétaires clients - ou non mais volontaires pour venir travailler avec nous - de notre office notarial ou d’un notaire en particulier.

Mariama CHENEDE Négociation

Mariama CHENEDE
 02.99.09.23.43
 06.62.81.63.13
negociation.35048@notaires.fr

Anthony GUERANDEL Négociation Immobilière

Anthony GUERANDEL
 02.99.09.82.80
 06.82.44.56.89
negociation.35048@notaires.fr

Interviewer - Que faites-vous au quotidien pour remplir cette mission ?

MC et AG :
Notre métier comporte plein de tâches.

  • C’est avant tout un métier de conseil : dans le prolongement du métier de notaire, nous privilégions l’intérêt du client. Ainsi nous pouvons être amenés, à dissuader des gens de vendre, ou d’acheter un bien selon leur situation personnelle afin de leur rendre le vrai service qu’ils attendent. De même nous sommes très sérieux dans nos estimations afin de garantir aux deux parties la meilleure opération possible.
  • C’est un métier qui requiert un intérêt particulier pour les gens : il faut être commercial mais aussi conseiller, rencontrer des personnes très diverses, se déplacer souvent, etc …
  • C’est un métier technique pour toute la partie estimative : connaître les références du marché, la situation des biens, les subtilités de l’état des constructions, les typologies de terrain, les faisabilités de projets, etc…
  • C’est un métier para-juridique puisqu’il faut rassembler les éléments, de plus en nombreux, nécessaires à la réalisation de la vente : ex : cadastre, état hypothécaire, certificat d’urbanisme, diagnostiques, règlement de copropriété, titres de propriété, etc…
  • C’est aussi un métier de communication : nous publions des annonces circonstanciées avec des photos adéquates (soit prises par nous, soit prises par des professionnels), sur différents médias et supports (presse écrite, site de l’Office, sites internet, etc…)

Interviewer - Beaucoup de gens pensent que les agences sont plus efficaces ou plus légitimes que les négociateurs en office notarial. Quel est votre avis ?

MC et AG :
Nous avons un devoir d’estimation (droit de la famille, donation, succession, divorce …), qui est effectué sur la base de référencement des notaires (biens vendus sur zonage et critères très définis = PERVAL).
Ce travail est distinct du travail de vente à proprement parler. Il s’agit alors pour nous de fixer le meilleur prix possible pour satisfaire les vendeurs sans sur-évaluer leur bien afin de trouver des acquéreurs dans un laps de temps équitable pour chacun.

A ce titre nous communiquons sur l’ensemble des sites « publics classiques » ET sur l’ensemble des sites dédiés au notariat, ce qui offre aux vendeurs une possibilité de visibilité plus large et de toucher un panel plus important d’acquéreurs potentiels.

« A à Z » en interne : les pièces sont requises, la promesse est rédigée et signée, la demande de financement est suivie, les clauses particulières sont prévues, la fiscalité est examinée, … par nous et par des juristes qualifiés : les notaires puis les clercs.

A ce titre et dans le cadre de la relation à long terme que le notaire tisse avec ses clients, en les aidant à prendre des décisions éclairées tout au long de leur vie, nous sommes un des services légitimes de l’Office.

Interviewer - Beaucoup de gens ne comprennent pas la différence entre votre service et celui des agents ou des mandataires immobiliers ?

MC et AG :
Le service de négociation immobilière fait intégralement partie de l’Office notarial.
C’est un des prolongements du service apporté par les notaires.
De ce fait, nous sommes tenus à :

  • une technicité
  • un sérieux
  • une déontologie

Propres au notariat.

Interviewer - Quel est votre statut ?

MC et AG :
En tant que salariés nous sommes en lien de subordination avec les notaires.

Interviewer - Pourquoi avez-vous choisi cette profession ?

AG :
J’ai toujours eu envie de faire un métier commercial. Je suis titulaire d’un BTS « force de vente ».
Mais c’est par hasard que je travaille dans l’immobilier : j’ai d’abord été salarié d’un journal national très connu d’annonces automobiles, puis j’ai été sollicité par une agence immobilière.
Depuis 2004 je n’ai plus quitté le domaine de l’immobilier, puisque je suis entré, à la suite de mon expérience en agence, à l’Office notarial de MONTFORT SUR MEU, en 2012, que je n’ai plus quitté.
Je suis très heureux de ce parcours.
Il a été très intéressant pour moi de vivre la différence d’approche client, dossier etc… entre une agence et un office notarial.
J’apprécie de travailler en équipe avec mon « binôme » - et bientôt TRINÔME à partir du 1er avril - mais aussi avec les notaires, et toute l’équipe des autres collaborateurs de l’Etude qui sont les clercs, les assistantes etc….
A ce jour, mon envie reste intacte de continuer à développer notre relation clients, notre visibilité, notre activité, nos process.

MC :
Ancienne athlète de haut niveau, j’ai souhaité, pour ma reconversion, travailler dans le commerce.
Après trois ans passés à la Régie Publicitaire du premier quotidien français et de l’Ouest, j’ai été présentée à l’un des notaires de l’Office de MONTFORT, par un de ses clients ! Il savait qu’une négociatrice partait à la retraite et m’a proposée pour reprendre son poste.
Je suis arrivée en 2011 pour cette mission et je ne suis plus repartie !
Ce qui me plaît particulièrement dans ce métier c’est la relation client.
Cela demande une forme d’empathie, de proximité, et de conseil, afin d’accompagner nos clients dans les meilleurs choix possibles.
J’aime aussi la diversité de ce métier aux multiples facettes qui m’enrichit chaque jour : j’apprends tous les jours, je ne me suis jamais ennuyée et continue de ne pas m’ennuyer dans ma profession.
Cela est aussi lié à la situation mi-rurale, mi-urbaine parfois rennaise voire parisienne ou autre, de l’Office, qui apporte cette multiplicité de belles rencontres et une variété de situations de dossiers qui demandent des connaissances particulières à chaque secteur (urbain, ultra urbain, rural, neuf, ancien, maison, appartement, terrain, lotissement, promotion …).

MC et AG :
Le service négociation de l’Office de MONTFORT-SUR-MEU est l’un des premiers de France à avoir été mis en place sous cette forme, puisqu’il existe depuis environ 40 ans. Cela nous permet de bénéficier d’une véritable expérience et d’être parfaitement insérés dans l’Office, mais aussi dans le tissu local et régional, dans la vie du marché immobilier, économique et juridique, et d’avoir à cœur d’être toujours précurseurs pour trouver les solutions pertinentes aux besoins des clients, et de maintenir la bonne réputation de notre service et de l’Office.
Notre devise « Fondamentalement Authentique » nous ressemble.

Nous nous plaisons particulièrement dans cette étude de MONTFORT-SUR-MEU du fait de la grande confiance qui nous est accordée par les notaires : cela nous permet de travailler en autonomie tout en restant dans un cadre sécurisant sous leur responsabilité.

Interviewer - Je vous remercie de votre temps et de vos réponses. Si nos lecteurs ont plus de questions, où peuvent–ils vous joindre ?

MC et AG :
Toutes nos coordonnées, ainsi que les biens en vente, figurent sur ce site.
Nous serons heureux de vous répondre.

Les grands principes, c'est bien. Votre situation particulière, c'est mieux.
Prenez contact avec MOINS & VACHON Notaires, votre étude notariale à MONTFORT-SUR-MEU.
Nous pouvons aussi échanger en visio-conférence, que vous soyez partout en France, ou à l'étranger.

Contactez-nous